Histoire

Sur les hauteurs de Hoplasheim, un petit village alsacien, se trouvent les ruines d’un vieux château qui appartenait aux seigneurs des Hoplasbourg. Ce lieu est un terrain de jeu idéal pour les enfants du village qui jouent aux chevaliers au milieu des ruines ou se racontent des histoires de princes et de princesses. Ils se répètent parfois l’histoire des Hoplasbourg.

Les Hoplasbourg n’ont jamais connu la guerre. Ils avaient hérité de leurs terres il y a bien longtemps et personne ne les a convoitées par la suite, comme si ce royaume était préservé de toute violence La paix irradiait sur ce petit morceau d’Alsace sur lequel régnait le sympathique Hopla. Ce seigneur était un homme de goût et il aimait la nature.

Les voyageurs qui passaient par là ne tarissaient pas d’éloges sur l’accueil qui leur avait été réservé dans ce magnifique royaume. Hopla offrait de somptueux banquets à ses invités et le bouche à oreille avait permis de faire connaître le lieu bien au-delà des frontières de l’Alsace.

Seppala, le héros de notre histoire, est le descendant de Hopla. Il ne se préoccupe pas beaucoup de ces histoires de royaume et préfère profiter des plaisirs simples de la vie. Il s’occupe des parcelles de vignes qui surplombent le village de HOPLASHEIM et qui avaient été aménagées par son ancêtre.

Jeannala, la femme de Seppala, a elle aussi une passion… ce n’est pas le vin, mais le jardinage ! Elle passe beaucoup de temps dans le petit jardin derrière la maison à faire pousser toutes sortes de plantes ainsi que des fruits et légumes, pour pouvoir mitonner de délicieux petits plats alsaciens…

Le village, entouré de prairies florissantes et de champs à l’odeur délicieuse, n’est pas très grand. Les habitants y trouvent cependant tout ce dont ils ont besoin. Au centre d’Hoplasheim se trouvent plusieurs petits commerces et surtout la Vyne’chtoub, la winstub favorite de Seppala. C’est ici que se déguste le meilleur vin blanc, d’après ce bon vivant qui s’installe bien entendu toujours à la stammtisch…

Recherches populaires : Décoration Alsace, Poterie Alsacienne, Poterie Kaysersberg
Remonter